Style Transition

Par convention, on situe le style Transition de 1760 à 1775, mais on trouve des amateurs de ce style jusqu'à la Révolution Française et bien au delà... Le style Transition correspond à l'évolution du mobilier et des décors de style Louis XV dit "rococo" vers ce qui sera le style Louis XVI d'inspiration Antique. On voit alors apparaitre des meubles associant l'exubérance des motifs rocaille à la sobriété et à la symétrie parfaite du style néoclassique. Le fameux Style Transition est véritablement un style hybride.


Avec la mise au jour des vestiges d’Herculanum en 1738 et de Pompéi en 1748, on redécouvre l'Antiquité. Les artistes, artisans et architectes français se rendent en Italie pour étudier en détail les monuments et objets antiques retrouvés intacts.



Les motifs et arrangements architecturaux gréco-romains se retrouvent alors sur leurs créations aux bâtis pourtant bien de style Louis XV.



On voit alors apparaitre des meubles hybrides associant l'exubérance des motifs rocaille à la sobriété et à la symétrie parfaite du style néoclassique. On parle de mobilier "à la grecque" : c'est le fameux Style Transition !


Cette transition artistique se fait d'autant plus rapidement qu'elle correspond à une envie de changement propre au temps et qu'elle est soutenue par des personnalités importantes de l'époque, notamment Madame du Barry, la favorite de Louis XV, qui effectue une importante commande de meubles "à la grecque" pour l'aménagement de son Château de Louveciennes.


Ou encore Abel Poisson, le frère de Madame de Pompadour, marquis de Marigny et surtout directeur des Bâtiments et manufactures du Roi qui, après 25 mois en Italie, se fait l'ardent défenseur de ce retour à l'esthétique de l’Antiquité qu'on nommera bientôt le néoclassicisme. Contraints d'appliquer les techniques encore "Louis XV", les artisans se contentent dans un premier temps d'alléger les bronzes et d'adopter, pour le placage et les marqueteries, de leurs meubles des motifs antiques. Pour éviter une démarcation trop nette entre les éléments de style Louis XV et ceux de style Louis XVI apparaissent sur les meubles des pans coupés, des arrondis et des ressauts. Sur ces meubles hybrides, les marqueteries évoquant la nature côtoient les motifs géométriques et les encadrements de filets, des façades droites ou à ressaut sont associés à des pieds savamment galbés. On peut ainsi estimer qu'un meuble de style Transition est d'autant plus tardif que les éléments de style Louis XVI prévalent sur ceux de l'époque Louis XV. Le style Transition se caractérise par différents éléments, tels que : Motifs : aux évoquations de la Nature, aux rubans et entrelacs s'ajoutent pilastres, rais-de-coeur, trophées, cannelures, godrons et motifs géométriques. Ornementations : les bronzes s'allègent et forment des rosaces, des rubans, des draperies, des masques d'animaux ou encore des figures humaines. Les volutes végétales s'atténuent peu à peu et l'on voit apparaitre des griffes aux sabots des meubles . Mobilier caractéristique : le bureau "dos d'âne" , le secrétaire à abattant ou encore la commode "sauteuse" ! Découvrez notre sélection de meubles de style Transition :