BOGGS Myers Frank (1855-1923) "Paysage animé aux grands arbres"
Huile sur toile, signée en bas à gauche

Dimensions de la toile : 32 x 44cm

Dimensions du cadre : 44 x 56 cm
Expertise commisaire priseur

Artiste exposé au Musée Carnavalet à Paris, au Musée des Beaux-Arts de Montréal, de Boston et de Norfolk (Chrysler Museum)

BOGGS Frank "Paysage animé aux grands arbres"

12 000,00 €Prix
  • BOGGS Franck (1855-1923)

    Peintre, aquarelliste et graveur franco-américain, Frank Myers BOGGS naît à Springfield en Ohio, en 1855. Dessinateur de talent, il est employé à l'âge de 17 ans comme illustrateur pour créer des gravures sur bois pour le magazine Harpers à New-York. Attiré par le théâtre, il travaille un temps comme peintre de décors au Garden Théatre de Niblo avec le peintre de paysages français M. Vauglin. En 1876, il quitte l'Amérique pour rejoindre Paris et l'école des Beaux-Arts où il est l'élève du peintre et sculpteur Jean-Léon Gérôme.


    Influencé par des artistes comme Monet, Boudin, Sisley ou encore Jongkind, il aime peindre avant tout des paysages et s'essaie à tous les genres : peinture, aquarelle, gravure... Cet insatiable admirateur de Paris et des quais animés de la Seine représente régulièrement des vues de la capitale et de ses plus beaux monuments sous des cieux nuageux. Il parcourt inlassablement les côtes bretonnes et normandes, sources intarissables de brouillard et de pluie, et capture comme personne le quotidien des villages de pêcheurs, dans des nuances de bruns, de gris, de bleus. On retrouve également dans son oeuvre des villes et vues d'Algérie, de Belgique, de Hollande, ou encore de Venise.


    Les galeries parisiennes commencent à promouvoir son travail avec enthousiasme et en 1880, son tableau de l'église de Nemours est choisi pour être exposé au Salon de Paris. Il s'y exposera ensuite régulièrement jusqu'à la fin de sa vie. En 1883, ce sont deux de ses tableaux, "La Place Saint-Germain, Paris" et "Le Port d'Isigny (Calvados)" qui y remportent un franc succès. En 1885, son tableau "La Houle à Honfleur" remporte un prix de 2 500 dollars à New-York. En 1889,  il reçoit une médaille d'argent à l'occasion de l'Exposition universelle de Paris.


    Connu sous le surnom affectueux de «l’Américain Parisiané», Frank est une figure bien connue de Montmartre. Il devient citoyen français en 1923. Récompensé par la Légion d’honneur pour sa contribution à l’art français, Frank BOGGS décède deux jours seulement avant la cérémonie officielle. Il a reçu néanmoins la Légion d’Honneur à titre posthume.


    Il repose à Paris au cimetière du Père-Lachaise (44e division) au côté de son fils, Frank-Will BOGGS (1900-1950) également artiste peintre (signature de Frank William Boggs).