CHALEYE Jean (1878-1960) "Bouquet de fleurs"

Huile sur toile, signée en bas à droite

Dimensions de la toile : 35 x 26cm

Expertise commissaire priseur

CHALEYE Jean "Bouquet de fleurs"

1 800,00 €Prix
  • CHALEYE Jean (1878-1960)

    Jean Baptiste CHALEYE, dit Joannès Chaleyé, naît à Saint Etienne en avril 1878. S'il débute sa formation artistique à Saint-Étienne puis à l'école des Beaux-Arts de Lyon en 1896. On lui propose ensuite de parfaire sa formation à Paris. Il intègre donc, dès 1899, la classe de Louvrier de Lajolais à l'École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris et est également élève de Fernand Cormon à l'École nationale supérieure des Beaux-Arts.


    La vie de Jean CHALEYE se partage en effet entre son attrait pour la peinture et sa passion pour l'art de la dentelle.


    Dès 1902, il s'expose au Salon des Artistes français ou encore au Salon des indépendants. Peintre de fleurs réputé, plusieurs musées font l'acquisition de ses toiles telles que les villes du Puy-en-Velay, Lyon, Clermont-Ferrand, ou encore Saint-Gall en Suisse.


    En 1903, Louvrier de Lajolais lui propose de partir en province enseigner l'art appliqué à la dentelle à l’École pratique de commerce et d’industrie du Puy-en-Velay. Il s'attache alors à remplacer les dessins traditionnels géométriques et répétitifs par des créations aux formes souples et légères, inspirées de la flore locale.


    Il consacrera toute sa vie à mettre en valeur l'art délicat de la facture de la dentelle, participant à différents concours et expositions internationales au cours desquelles il obtint plusieurs récompenses. Nommé directeur de l'École nationale supérieure des arts et industries textiles de Roubaix en 1930 mais aussi directeur artistique de l'école de dentelles de Bailleul, il favorise l'obtention par cette dernière du Grand Prix à l'Exposition de Bruxelles en 1935. Promu au rang d'officier de la Légion d'Honneur en 1937, on reconnaît toute son implication pour la reconnaissance du savoir-faire de l'industrie dentellière du Velay.


    Peintre de renom, on reconnait dans ses toiles comme dans ses dessins de dentelle toute la délicatesse et l'amour qu'il porte aux fleurs et à la nature en général. Il s'éteint en 1960 au Puy-en-Velay.