DAUBIGNY Karl (1846-1886) "L'atelier barque de l'artiste"

Huile sur panneau, signée en bas à gauche

Dimensions du panneau : 68,5 x 39 cm

Dimensions du cadre : 84 x 56 cm

Expertise commissaire priseur

 

Artiste exposé en France : au Musée Daubigny à Auvers-sur-Oise, au Musée des Beaux Arts à Brest, au Musée des Beaux-Arts de Rouen, au Musée Gallé-Juillet à Creil, au Musée d'Evreux à Evreux, au Musée de Grenoble à Grenoble, au Musée des Pêcheries à Dieppe.

DAUBIGNY Karl "L'atelier barque de l'artiste"

28 000,00 €Prix
  • DAUBIGNY Karl (1846-1886)

    Charles-Pierre DAUBIGNY dit Karl Daubigny naît à Paris le 9 juin 1846. Fils du peintre et graveur, Charles-François Daubigny, rattaché à l'école de Barbizon, c'est son père qui le forme à la peinture.Il manifeste très jeune un certain talent et s'expose au Salon, dès 1863, (il est alors a peine âgé de 17 ans !) avec deux paysages d'Auvers-sur-Oise. Pour capter les plus jolies vues depuis la Seine, il se fait alors construire un bateau-atelier appelé "Le Botin" et y fait ses "premières armes en peignant continuellement et en travaillant ses dons de coloriste en se laissant aller au fil de l'eau de l'Ile-Adam, Conflans, de Conflans à Bonnières, aux Andelys, voire jusqu'à Pont-de-l'Arche. Les paysages capricieux de la rive viennent alors se refléter fidèlements sur les prestigieuses ébauches du jeune peintre. 

    Pour s'affranchir de l'influence pesante de son père, il choisit de traiter des sujets rustiques, des scènes maritimes aux figures détaillées et part ainsi découvrir la Bretagne. Il revint de ce premier voyage avec les "Vanneuses de Kérity" (Finistère),toile qui lui valut une médaille du Salon de 1868. Il a alors vingt-deux ans. Il s'exposera tout au long de sa vie régulièrement au Salon, et s'il continue d'utiliser son bateau-atelier, il fit bâtir également à Auvers-sur-Oise une maison avec un grand atelier où il put régulièrement réunir ses amis tels qu'Oudinot, Corot, Daumier. C'est d'ailleurs à Auvers-sur-Oise qu'il s'éteint le 23 mai 1886. Il sera inhumé à Paris au fameux cimetière du Père-Lachaise.

    Comme son père (qui joua un rôle-clé dans l'évolution du paysage au cours du XIXème siècle et influença d'ailleurs les peintres Eugène Boudin et Jongkind) Karl Daubigny sera avant tout connu et reconnu comme un peintre de paysages dont la production concentre surtout des vues de la forêt de Fontainebleau et de Normandie avec notamment Trouville, Dieppe, Honfleur, La Ferme Saint Siméon, les côtes normandes...