top of page

Sapho, bronze PRADIER, Fonderie Susse
Superbe bronze à patine brune représentant la poétesse grecque Sapho signée sur la terrasse Pradier et marque du fondeur "J. Pradier" et "Susse et Fres".  D'après l'oeuvre de l'artiste James Pradier (1790-1852) et réalisée par la fonderie d'Art Susse et Frères.  Epoque : 19ème siècle
Dimensions (Hauteur/Largeur/Profondeur) : 22 x 16 x 30 cm
Expertise commissaire priseur

 

La sculpture originale "Sapho" réalisée en marbre, en 1852, est exposée au Musée d'Orsay à Paris.
 

Sapho, bronze PRADIER

1 500,00 €Prix
  • PRADIER James (1790-1852)

    James Pradier naît à Genève en 1790, il est le quatrième enfant d'une famille de huguenots qui a du fuir  suite à la révocation de l'Edit de Nantes. Il retrouve toutefois la France en 1811 où il se forme à l'école des Beaux-Arts de Paris sous la tutelle du sculpteur néo-classique François-Frédéric Lemot.

     

    Il remporte le prix de Rome et s'impose vite parmi les jeunes sculpteurs qui comptent. En 1814, suite à son prix, il intègre l'Académie de France à Rome. Cette expérience marquera toute son oeuvre, il s'inspirera toute sa vie des thèmes inspirés de la mythologie et des récits antiques mais en mettant l'accent sur les figures, notamment féminines.

     

    Ici victime d'un refus amoureux, la poétesse Sapho est représentée la tête baissée et la lyre délaissée, elle songe au suicide. La sculpture originale en marbre est exposée au Musée d'Orsay à Paris.

     

  • La fonderie d'Art Susse : Depuis 1841

    Les deux frères Susse, Nicolas et Victor, commencèrent par commercialiser des petits bronzes dans leur papeterie du passage des Panoramas à Paris. On trouve trace de leur nouvelle activité de fondeurs d'art en 1839, ils éditent un petit catalogue de leur production.

     

    C'est leur premier contrat important avec un sculpteur de renom, James Pradier, qui lance leur entreprise en 1841.

bottom of page