Table à écrire combinaison coiffeuse Estampillée Pierre ROUSSEL

Rare table combinant une table à écrire et une coiffeuse, portant l'estampille de l'ébéniste Pierre ROUSSEL, reçu maître en 1745.

Meuble du XVIIIème siècle, d'époque et de style Louis XV.

Dimensions (Hauteur/Largeur/Profondeur) : 75 x 86 x 40cm

Expert Jean-Pierre DILLEE

 

Artiste exposé en France ( Paris : Musée du Louvre, Petit Palais, Musée des arts décoratifs; Lyon : Musée des Arts Décoratifs, ...) et à l'International (Boston-Museum of Fine Arts; Cleveland-Museum of Arts).

 

  • Forme : Droite à pans mouvementés, montée sur 4 pieds cambrés dont 2 se développent pour supporter l'abattant ouvert.
  • Ouvrants : Un tiroir en façade. Plateau ouvrant révélant une coiffeuse et une table à écrire à plateau de cuir rouge bordé d'un liseré doré.
    • Côté coiffeuse, trois ouvrants révélant deux casiers et un abattant à miroir.
  • Ornementation : 
    • Entrée de serrure dorée avec enroulements enlacés.
    • Chutes d'angles motif rocaille végétal.
    • Sabots des pieds en pointe de feuillages étirés.
  • Marqueterie : Bois de placage marqueterie de branchages fleuris en bois de bout dans des doubles réserves mouvementées.

Table à écrire combinaison coiffeuse Estampillée Pierre ROUSSEL

4 900,00 €Prix
  • Estampille Pierre Roussel (1745)

    Né en 1723, Pierre ROUSSEL est un très habile marqueteur qui a laissé une production variée et d'excellente qualité.

     

    Cité maître à Paris le 21 août 1745, Pierre Roussel s'établit à Paris, rue de Charonne, dans le quartier du faubourg Saint-Antoine, sous l'enseigne "L'Image de Saint Pierre" où il acquiert rapidement une grande notoriété.

     

    Considéré comme l'un des meilleurs ébénistes de son époque, il est très apprécié par ses confréres maîtres ébénistes. Son abondante production lui a permis de s'adapter avec raffinement à tous les styles du XVIIIème siècle. On retrouve ainsi sur ces meubles de style Louis XV, des marqueteries aux motifs de fleurs, de noeuds de ruban ou il utilise parfois de la laque et des motifs dans le goût de l'Extrême Orient, très apprécié à l'époque.

     

    Sur les meubles d'époque Transition et Louis XVI, Roussel privilégie les marqueteries de paysages architecturaux de villes, de rivière ou de ports, mais aussi des marquetteries à motifs géométriques. Il s'éteint en 1782.

     

    Artiste exposé en France ( Paris : Musée du Louvre, Petit Palais, Musée des arts décoratifs; Lyon : Musée des Arts Décoratifs, ...) et à l'International (Boston-Museum of Fine Arts; Cleveland-Museum of Arts).