Table Estampillée Majorelle en noyer rayonnant
Superbe table ronde à deux plateaux en noyer ondé, marqueté à motif rayonnant.

Le plateau au bord mouluré en doucine est supporté par trois pieds pilastres. 
Estampille marquée au fer sur le plateau inferieur : Majorelle Nancy.
Dimensions du meuble (Hauteur/Diamètre) : 60 x 90 cm
Expertise commissaire priseur

 

 

Artiste exposé en France à Paris au Musée d'Orsay et au Musée des Arts Décoratifs, au Musée de l'Ecole à Nancy et au Musée des Arts Décoratifs de Marseille. Il s'expose également à l'international : en Belgique, à Bruxelles aux Musées royaux des beaux-arts, au Canada, au Musée national des beaux-arts du Québec et aux Etats-Unis aux Musées d'Art de Columbia, Cleveland, Pittsburgh, Detroit, Dallas, Richmond.

 

 

  • Forme : ronde reposant sur 3 pieds pilastres
  • Matière : Bois de noyer ondé, marqueté à motif rayonnant
     

Table Estampillée Majorelle en noyer rayonnant

1 900,00 €Prix
  • MAJORELLE Louis (1859-1926)

    Louis Majorelle naît en 1859 au sein d’une famille d’artisans. Son père, Auguste Majorelle, est concepteur et fabricant de meubles traditionnels en Lorraine. En 1961, la famille Majorelle s'installe à Nancy. Enfant déjà, Louis démontre un intérêt pour le dessin et les arts décoratifs. A 18 ans, il rejoint Paris où il intègre l’atelier du célèbre peintre Aimé Millet au sein de l’Ecole de Beaux-Arts .

     

    A la mort de son père, Louis n’a que 20 ans. Il quitte les Beaux-Arts et rejoint sa famille en Lorraine où il reprend avec son frère la fabrique familiale, spécialisée dans la conception-fabrication de meubles et la faïence. Louis  peut laisser libre court à son talent de création.

     

    En 1889, il participe à l’Exposition Universelle de Paris et y expose ses propres créations pour la première fois. C'est un vrai succès : il est médaillé d’argent dans la catégorie « meubles à bon marché et de luxe ». C’est un avant-goût de la consécration pour Louis, qui le pousse à poursuivre ses ambitions artistiques. L’année suivante, en 1890, il ajoute un atelier consacré au travail du métal au sein de la fabrique. Au début des années 1890 démarre la production en série des meubles Majorelle, qui sont de véritables chefs d'œuvres de l'Art Nouveau. Les meubles regorgent de références à la nature, et aux emblèmes typiques du mouvement tels que : nénuphars, chardons, oiseaux, cygnes et bien sûr les libellules. En collaborant souvent avec les verriers de Nancy, les frères Daum, il aide à faire de la ville un des centres européen de l'Art nouveau.

     

    Les créations de Majorelle sont de véritables chefs d'oeuvre et Louis Majorelle est bientôt connu internationalement. En 1908, il réalise les balcons et la rampe d'escalier des Galeries Lafayette à Paris. Son travail est aujourd'hui exposé partout dans le monde.